DORÉNAVANT

Réécriture féministe des paroles de la chanson « Comme d’habitude« , « My way« 


J’me promène, seule dans la rue
On me bouscule
Chose minuscule
« Salope », me glisse-t-il tout bas
« Salope t’aime ça »
Main sur mes fesses
Figée, comme paralysée
Je n’peux plus parler
Trop minuscule
Et lui, continue sa route
Aucun scrupule

Et toi, ma sœur, ma copine
Seule dans ta cuisine
Comme d’habitude
Frangine, tu passes le balaie
Le linge repassé, tout bien au carré
Muette, il croit que t’aime ça
« Tu es faites pour ça« , sa certitude
Les courses, les couches les enfants
Ta solitude

Et si un jour, on arrêtait
De supporter, tout accepter
Et si un jour, on éclatait
Tous les carcans, les rôles piégés
On s’en irait, les seins au vent
Sans paravent-en

Mais elle, face à son miroir
Se fait belle le soir, elle se sent nulle
Fardée, trop ou pas assez
Toujours complexée, s’trouve ridicule
Elle, c’est toi et moi
Femmes d’ici, là-bas : lucioles de cellules
Nos ailes enfleront au vent
Dorénavant-an

Dorénavant, nos corps dansants
Désobéissent face aux géants
Dorénavant au diable plaire
Dorénavant vous satisfaire
On s’en foutra et vos chemises
On brûlera-a

On brûlera vos vieilles habitudes
On brûlera toutes nos servitudes
On brûlera vos torchons de mépris
On brûlera-a

Dorénavant brûlons d’amour
Dorénavant inventons l’amour
Dés à présent femmes unissons-nous
Immédiatement-en !

Solveig Halloin et Valérie Anselme, écrit un jour d’été 2015 en surveillant la baignade des enfants……..

Please follow and like us:
error