OUVRONS LES FERMES !

Ouvrir les cadenas, détruire les miradors. Comprendre que le nombre de détenu·es, s’il est le pire drame contemporain, est aussi le plus grand potentiel d’abolition de l’esclavage procréatif. Pour que cesse leur Treblinka éternel, laissons les survivant·es subvertir le statu quo. Transformons l’impasse tragique de l’effroyable condition animale en advenir. Cessons d’être aveugle à la cage et apercevons enfin l’incommensurable potentiel de leur désir de vivre.

Libérer les prizoonniers est un acte éthiquement, pragmatiquement et stratégiquement juste.

Libérons-les pour créer un autre imaginaire.

Libérons-les, c’est un geste de paix.

Que les délivrances se propagent à travers le monde comme un espoir insensé à la perte du sens.

LIBÉRONS-LES !

Please follow and like us:
error