L’élevage tue plus que le terrorisme.

Les multinationales pharmaceutiques empoisonnent les zootres par milliards, au point d’empoisonner aussi les humanimaux.

Ces dealers administrent de force les toxiques aux séquestré·es. Les esclaves d’engraissement étouffent dans leur merde contaminée.

Et les milliards de tonnes des déjections des holocausté·es contaminent à leur tour l’animal humain : en première ligne les pauvres vivant autour des camps de la mort.

L’élevage tue des milliards de personnes zoonimales, des millions d’humanimaux.

Une seule solution : l’abolition.

Source : What The Health