CARGILL, CARKILL, CARG ILL !

« Les spéculateurs boursiers (…) devraient être traduits devant un tribunal de Nuremberg pour crime contre l’humanité. » Jean Ziegler

« Le problème des multinationales ce sont les multinationales » Alain Deneault

Qu’il soit su d’ores et déjà que tout ce qui est énoncé sur la multinationale du zoolocauste Cargill procède du même type de fonctionnement pour les quelques autres firmes pharaoniques qui aliènent la Terre en planète inhabitable : Nestlé,Tyson, JBS,WH, Danone, Lactalis, Unilever, etc……..

QUI EST LA PIEUVRE CRIMINELLE TENTACULAIRE CARGILL?

Cargill a été nommée par le groupe environnemental Mighty Earth comme « la pire multinationale de la planète« . Les 160 000 salariés de Cargill sont répartis dans 70 pays. La famille Cargill possède 88 % de l’entreprise. Ses membres sont milliardaires : en deux ans, ils viennent de se partager 4.000.000.000 dollars. Cargill est citée par Jean Ziegler, ancien rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, comme un acteur majeur de la crise alimentaire mondiale, en raison de spéculations sur les produits alimentaires de base: « Les trusts de l’agro-alimentaire, comme Cargill qui contrôle 26,8 % du blé produit dans le monde, ont fait alliance avec les chevaliers de l’apocalypse, le FMI, l’OMC et la Banque Mondiale. Sur l’alimentation de base, le riz, le blé et le maïs, on peut dès demain matin interdire les spéculations sur les contrats à terme ! Techniquement, c’est très simple. »

Cargill est spécialisée dans le négoce de matières premières et la transformation de gens en denrées. Leur zoolocauste s’effectue en appréhendant des individus uniques comme du minerai et de la « matière première » donc jusqu’à atomiser leur corps et les rendre intégralement invisibles dans divers « produits »…

Ils sont responsables d’assassinat d’animaux à l’intérieur et à l’extérieur des fermes: de zoocide mondial industrialisé et de zoocide par écocide, de famines et d’esclavage humains, des rivières polluantes qui ont entraîné le cancer et la mort des communautés humaines, de la déforestation, de fraude multiples, de paradis fiscaux. ( Cargill est l’un des principaux fournisseurs de produits à base de volaille pour McDonald’s France depuis plus de 20 ans. Cargill fournit les Chicken McNuggets, ainsi que les « produits » de poulet panés utilisés dans les sandwiches, wraps et salades servis dans près de 3 000 restaurants McDonald’s en France et en Europe.) Le 14 avril, le président psychopathe américain Trump a nommé le PDG de Cargill, David MacLennan, et les PDG de deux autres conditionneurs de viande américains touchés par le Covid-19, Tyson et Perdue Farms à la tête de la division agricole de ses Grands groupes industriels de la relance économique américaine. Cargill dépenserait 1,5 milliard USD pour de nouveaux bureaux à Washington DC, tout près de la Maison Blanche…

QUE FAIRE ?

Quand la lutte animaliste veut cibler les racines du mâle pour éradiquer la violAnce, ce sont les 10 multinationales du zoolocauste mondial qui sont le combat névralgique à la souffrance zoonimale. Les nazis d’aujourd’hui sont les multinationales, il faut éradiquer ces trusts génocideurs. Aucune d’entre elles n’est concurrente d’une autre, elles ont toutes des parts de marché les UNES CHEZ LES AUTRES. Voilà déjà une de leur modalité d’organisation perverse. Ces firmes à myriades de ramifications n’ont donc aucune limitation à leur course psychotique mortifère de destruction . Elles sont comme leur nom l’indique MULTI NATIONALE, implantées dans des centaines de pays, transcontinentales elles se moquent des législations d’un État qu’elles contournent par leur pions dans des nations aux législations diversement arrangeantes. Quand par miracle elles ont enfin une sanction contre leur crime de civilisation, il s’agit d’une amende d’argent de poche…Si la France interdisait les cages pour les poules, et que les cages arrangent Cargill, Cargill est déjà localisé dans un État où ce chantier welfarist n’est même pas soulevé. Voilà pourquoi la lutte animaliste ne saurait être réformiste à l’échelle d’une nation, voilà pourquoi si nos efforts ne sont pas internationalistes, ils sont vains. Un État ne peut agir que sur une tentacule, jamais sur la tête de la pieuvre. Et actuellement les États sont les complices des corrupteurs, ils répriment la résistance et non les nazillards. La logique économique mondialisée de ces bandits empêche de saisir un sujet de droit. Non seulement Lactalis est pour une part Nestlé qui est pour une part WH qui est pour une part Tyson qui est pour une part JBS qui est pour une part Cargill qui est pour une part Danone qui est pour une part Unilever mais encore ces rapports symbiotiques de ces totalitarismes pervers s’exercent avec les souverainetés mondiales. Si les portes tournantes donnent le tournis entre la consanguinité de la FNSEA mafieuse en France par exemple avec le ministère de l’agriculture d’État, que dire du fait que le directeur actuel de la FAO Qu Dongyu sensé réguler le problème de la faim dans le monde soit le ministre de l’agriculture chinoise, pays le plus zoolocaustueur du monde ? L’élevage étant le coupable de la famine mondiale, le zoocriminel à la tête de l’organisme qui lutte contre la faim est le plus grand affameur du monde. C’est comme mettre Hitler à la tête de la lutte contre l’antisémitisme…Cargill, comme toutes les multinationales, est totalitaire, c’est un pouvoir pervers oligarchique qui tire parti de toutes les conjonctures car maître d’une totalité systémique. L’exemple le plus criant de cet état de fait est l’enrichissement des multinationales de la « viande » en pleine crise pandémique mondiale . Ce sont les Treblinka de la viande, du lait et des œufs qui fabriquent les pandémies, l’élevage qui fait les épidémies de l’Histoire, la domestication des zootres qui font les zoonoses et ce sont les Grand Coupables qui s’enrichissent de leur propres crimes une seconde fois. Une énième fois…

Cargill, comme son frère Nestlé, possède toute la filière de ses filiales… Ce cartel de saigneurs sadiens en ayant la main mondiale sur les végétaux génétiquement modifiés destinés au gavage des esclaves de chair poules, cochons, vaches, fait croître aussi ses profits par la fabrication de poison pour zesclaves domestiques. Les déchets de la confection de nuggets issues de poules servent à faire croquettes pour chat et chien « Purina ». Les déchets d’équarrissage des esclaves de chair de l’élevage vont empoizooner par gavage et pollution nutritive d’autres martyres. Les cadavres des camps de terre vont torturer à leur tour les zoopprimés des mers, les saumons des piscicultures, par quantité et qualité de nourriture toxique. Cargill c’est un esclavagiste raciste colonial qui vole les terres pour cultures d’OGM pesticidés, pour torture d’engraissement de martyres saumon d’élevage, dindes et vaches des feedlot et empoizoonement des humains à la salmonelle ou à l’Ecoli, à la grippe « aviaire » ou « porcine » au coronavirus. Rappelons ici que ces virus et autres bactéries létales sont la main des mâles . Les vir-us mortels ce sont Donald Trump, Jair Bolsonaro, Xi Jinping, Vladimir Poutine, Macron, etc…Copain non pas comme cochon mais contre les cochons en cooptation avec les PDG zoolocaustueurs … Ce sont les éleveurs qui malmènent l’autorégulation sanitaire des zoonimaux. Quand on empêche les oiseaux de se cacher pour mourir et qu’on les force à naître POUR les faire mourir en les entassant par milliards les uns sur les autres, les uns dans les autres, les oiseaux des camps de concentration maladifiés feront contagion transpèces.

Une multinationale ne s’améliore pas. Treblinka est coté en bourse. Leur paradis fiscaux sont issus de l’enfer des holocaustes et de l’esclavage. Ces oligopoles achètent les faiseurs d’opinion, martèlent la propagande zoophage, jusqu’à faire oublier aux peuples humains du monde que l’assassinat alimentaire est un faux besoin construit par un storytelling scientiste, religieux et publicitaire. La « demande » zoophage est construite, le consentement fabriqué par un récit phallucieux et harceleur va devenir faux désir.

Une seule solution : la dissolution. L’éradication de Cargill et de tout ses frères sanguinaires. Ni la folie délirante de l’appel au boycott comme geste militant ne sera suffisant quand des milliards sont insufflés tous les jours pour alimenter le discours de propagande et l’infrastructure omniprésente qui oblige l’acte d’achat. Ces multinationales affectionnent la mode identitaire vegan et, de la clean meat au steak végétal, elles sont déjà toutes sur le marché de ces denrées faussement éthiques. Ou comment le « Go vegan ! » contredit « Boycotte Nestlé ! » puisque Nestlé fabrique le steak vegan et que l’achat du steak végétal finance la construction des camps de concentration des zoophagisés……..Il n’y a pas de solution dans une consommation individuelle vertueuse quand le Monde a laissé quelques types privatiser l’eau comme Danone ou Nestlé. En achetant de l’eau volée aux peuples, nous finançons un holocauste. En payant des impôts à l’État qui subventionne l’élevage nous finançons un holocauste. C’est le propre d’une organisation perverse que de faire contribuer les victimes à leur propre mort. Ni la traduction devant la cour pénale internationale qui doit au préalable reconnaître le crime d’écocide et le crime de zoolocauste comme un crime de civilisation ne sont des dispositions suffisamment offensives. En effet, la reconnaissance de nouveaux concepts juridiques est indispensable à l’avancée révolutionnaire. Si la sclérose du Droit techniciste se poursuit, il faut penser à sortir de la contingence de son invention et à forger d’autres outils d’organisation commune . Reconnaître l’élevage comme un crime contre l’animalité, un crime d’holocauste et un crime de civilisation est le minimum à requérir. Le zoolocauste nataliste comme pire expression de la domestication doit être entendu part le jugement citoyen. La domestication doit devenir universellement aboli. Mais la cour pénale internationale est-elle une instance de justice ? A qui peut s’adresser l’indignation issue de la violence institutionnelle elle-même ? Quand c’est le cadre conceptuel lui-même qui est inique, que peut-on exercer en son sein ?

Il est temps que ces firmes très privées se faisant passer comme un principe de réalité immuable soient, comme l’analyse Alain Deneault sur Total, démasquées comme une réalité sans principe éthique. Et puisque le Droit s’est depuis toujours dissocier de la morale, retirons lui le droit de s’auto-intituler « Justice ».

Il faut donc des actions directes de démantèlement, des sièges sociaux aux camps de la mort. Des banques de semences aux laboratoires eugénistes, des maisons de luxe des PDG tortionnaires à toutes les fermes du monde. Chaque propriété privée est la PREUVE de la spoliation, chaque camps d’élevage est un lieu de guerre contre les animaux. Résister aux multinationales du zoolocauste c’est les envahir de justice, libérer leurs otages et enfermer leur tête et tentacules pour les empêcher enfin de nuire à l’avenir du monde. Que ces hydres ultracapitalistes qui ne servent à rien disparaissent de l’économie de la nature. Que la générosité zoolidaire range la concurrence comme un mauvais souvenir de l’Histoire.

C’est dans la tourmente autophage du patriarcapitalisme que nous allons maintenant sortir de l’autocensure et désobéir au trust de l’extrême centre qui par sa mollesse apathique et docile se fait complice de la catastrophe.

N’écoute pas l’institution, Cargill ment, démantèlement !!!

Solveig HALLOIN, 5 mai 2020

https://stories.mightyearth.org/cargill_la_pire_societe_du_Monde/index.html?fbclid=IwAR1yVtnh-LqNLmG72qhF7_CopGp4VMJcutju90nwkuRb6cP3Ceq0AT8rEUs

https://www.rainforest-rescue.org/petitions/1189/stop-cargill-the-worst-company-in-the-world?t=358&fbclid=IwAR0l79DCL57tOXzlS43N0k4ukDB0JoxWyZ0-8icGvY6gneKStGhqdU2OCkY

https://grain.org/e/6453?fbclid=IwAR1EVSxUHDu6loop-y1O45MWNZDNycKmqaYW5e4341k0_8RgM3oSWj_kl4M#.XqyQburo2A8.facebook

Please follow and like us:
error