PAS DE PRODUCTION SANS REPRODUCTION : des juments massacrées pour faire tourner l’holocauste mondial

PAS DE PRODUCTION SANS REPRODUCTION : des juments massacrées pour faire tourner l’holocauste mondial

La maîtrise de la reproduction est indispensable pour le bon fonctionnement de l’élevage.

L’eCG (Equine Chorionic Gonadotropin) anciennement appelée PMSG (Pregnant Mare Serum Gonadotropin) est une protéine présente dans le sang de la jument entre le 40ème et le 130ème jour de gestation.
Cette hormone est très prisée dans le domaine de l’élevage. Il existe donc des élevages appelés « fermes à sang », qui séquestrent des juments (même principe que n’importe quel élevage) dans le but de prendre leur sang : une à deux fois par semaine, durant environ 11 semaines, elles subissent des prélèvements de sang pouvant aller jusqu’à 10 litres de sang. Ce sang est revendu à des entreprises pharmaceutiques qui le transformeront en « médicament » qu’ils vendront à leur tour aux éleveurs de cochons, vaches, brebis, moutons, lapins, du monde entier…

Les éleveurs en ont besoin pour pallier au problème de saisonnalité de la reproduction. Les « traitements hormonaux » permettent d’induire et de synchroniser des œstrus (les chaleurs, la période où la femelle est fécondable) et des ovulations quelle que soit la période de l’année, d’après IDELE [1], ils sont très efficaces. Cette méthode permet de pouvoir abuser les femelles tout au long de l’année, mais également de les faire entrer en chaleur en même temps, de les faire accoucher en même temps et donc de créer des « bandes » homogènes, c’est-à-dire, des groupes d’animaux du même âge, c’est plus pratique pour les envoyer à l’abattoir.
Le viol procréatif combiné à un « traitement hormonal » permet de programmer la reproduction à une date choisie, facilitant ainsi l’organisation du « travail » des éleveurs (des guillemets car rappelons-le, éleveur n’est pas un métier, c’est un crime). Aussi, l’eCG permet aux éleveurs de réduire considérablement l’intervalle entre le sevrage et les prochaines chaleurs, par exemple avec la truie, cela permet de redémarrer un cycle 24 heures après la séparation des porcelets, ce qui limite donc le nombre de jours « non productifs ».

L’hormone est utilisée chez les chèvres [2,3], brebis [3], vaches [4], truies [5,6], lapines [7,8], juments [9], chiennes [10], etc.
Elle est très utilisée dans le cadre de la « superovulation » chez les vaches, bufflonnes, chèvres, brebis, truies, chamelles, biches, rattes, lapines, chiennes, chattes [11]. Elle permet d’augmenter la prolificité, donc d’obtenir des tailles de portées plus grandes : la maman a plus de bébés qu’elle n’a de mamelles. Cette superovulation est obtenue en surdosant le médicament.
Au-delà du fait d’augmenter la prolificité, la superovulation permet également d’accélérer le progrès génétique dans le cadre de la transplantation d’embryons. Par exemple, une femelle ayant un « bon potentiel génétique » peut ainsi avoir plusieurs veaux par an en transplantant ses ovules dans une autre femelle.

L’eCG permet également d’induire une puberté précoce et donc d’obtenir des femelles « fonctionnelles » plus tôt : les éleveurs peuvent donc abuser des femelles encore plus tôt. On peut donc leur faire faire des bébés alors qu’elles sont encore elles-mêmes des bébés. Pratique pour le business !

Alors que la durée de gestation des juments est de 11 mois, les juments sont avortées vers 4 mois ½. Elles sont avortées manuellement, c’est-à-dire qu’un bâton leur est enfoncé dans le vagin afin de tuer le bébé présent dans l’utérus. Elles sont ensuite à nouveau mises enceintes, puis re-avortées, etc. etc. Cette boucle infernale s’arrête lorsque les juments, épuisées, meurent dans leurs prés ou sont envoyées à l’abattoir (agréé par l’Union Européenne [12]) vers l’âge de 3-4 ans, comme les vaches, les truies, les poules qui, après avoir servies comme usines, finissent en morceau de « viande ». Cette « viande chevaline » est ensuite exportée notamment vers la France [13]. La rentabilité jusqu’au dernier souffle…

Les fermes à sang permettent de faire tourner l’holocauste zoophage mondial. Les juments sont massacrées pour produire les élevages du monde entier afin de massacrer à leur tour les vaches, truies, chèvres, brebis, lapines… La boucle de la domination humaine est bouclée.
L’élevage, ou plutôt la « production d’animaux » n’a RIEN de naturel. Seul·es celleux qui ne connaissent rien à l’élevage et celleux qui se font de l’argent sur le zoocide diront qu’il est naturel et nécessaire de manger nos sœurs & frères séquestré·es et torturé·es dans les camps de concentration appelés ‘élevage’.

Pour stopper l’élevage, ce n’est pas sur les abattoirs qu’il faut se focaliser mais sur les camps de viols & de naissages. Pas de naissance, pas d’élevage. Si nous les empêchons de les violer, ils arrêteront de les tuer.

→ Voici les labos qui se font une part de business grâce à l’équicide ainsi que les médicaments d’eCG qu’ils commercialisent (que l’on peut retrouver dans les élevages) :

› HIPRA – La référence en Prévention pour la Santé Animale – Laboratoire espagnol
HIPRA HEADQUARTERS, Avda. la Selva 135, 17170 Amer (Girona, Espagne)
HIPRA France S.A – S7 Rue Roland Garros, Bâtiment H du Parc du Bois Cesbron, 44700 Orvault

PDG Hipra Espagne : Joan Tarradas

· Médicament : GESTAVET 3000 – Poudre et solution injectable (intramusculaire)
(Truie)
Composition : Gonadotrophine sérique (eCG) : 400 UI & Gonadotrophine chorionique (hCG) : 200 UI
GESTAVET contient ⅔ d’eCG.
Vendu en Allemagne, Autriche, Espagne, Pays-Bas, entre autres

Origine de l’eCG : Uruguay (d’après un vétérinaire officiel [12])

› SYNTEX – Société mère : Roche · Inscrit comme représentant d’intérêt auprès de l’Assemblée Nationale Française
Un des plus grands fabricants d’eCG au monde.
Export de Syntex Argentine vers la France (d’après les enquêtes, de janvier à mai 2017 : + de 5,1 millions d’€)
Partenariat avec des fermes à sang. Société Hepartex, distributrice de Syntex en France.

PDG Roche : Severin Schwan

· Médicament : DUOGESTAL
(Truie)
Ce médicament contient ⅔ d’eCG.

· Médicament : NOVORMON 5000
(Truie – Lapine – Animaux de labo – Vache – Chèvre – Brebis)

Vendu en Amérique du Sud, au Japon et en Europe.
Origine de l’eCG : inconnue

› CEVA – Implanté dans 42 pays, 1er laboratoire vétérinaire pharmaceutique français, 9ème au niveau mondial
Acquisition de BIOVAC (Angers) & iD PROJECT (Finistère)
7 rue Vignon, Paris 8.

PDG de CEVA : Marc Prikazsky

· Médicament : PRID DELTA 1.55 g – Système de diffusion vaginal
(Vache)
PRID DELTA ne contiendrait pas d’eCG mais s’utiliserait en complément de l’hormone.

· Médicament : SYNCRO-PART PMSG 6000 UI – Solution injectable (intramusculaire)
(Vache – Chèvre – Brebis)
A utiliser en association avec un traitement progestagène.

· Médicament : FERTIPIG – Solution injectable (intramusculaire)
(Truie)
Vendu en Allemagne, Autriche, Royaume-Uni, France, entre autres

Origine de l’eCG : inconnue – CEVA a annoncé ne plus se fournir en Amérique Latine [14]

› MSD Santé Animale / Intervet / MSD Tiergesundheit – Société mère : Merck & Co (Labo américain)
Commercialise des produits contenant l’hormone. Partenariat avec des fermes à sang.
12 rue Olivier de Serres, 49070 Beaucouzé (Intervet S.A)

PDG de Merck : Kenneth Frazier

· Médicament : CHRONOGEST PMSG 6000 – Solution injectable (intramusculaire)
(Vache – Chèvre – Brebis)

· Médicament : FOLLIGON 1000 UI – Poudre et solution injectable (intramusculaire)
(Vache – Chèvre – Brebis – Truie – Chienne – Jument)

· Médicament : PG 600 – Solution injectable (intramusculaire)
(Truie)
Vendu en Suisse, Autriche, entre autres

· Médicament : INTERGONAN
(Vache – Truie – Brebis – Lapine – Vison)
Vendu en Allemagne

· Médicament : SUIGONAN
Vendu en Allemagne

Origine de l’eCG : inconnue [9] – MSD aurait annoncé avoir arrêté de se fournir dans les fermes à sang d’Uruguay & d’Argentine (celles présentes dans les enquêtes de Welfarm [15])

› IDT Biologika GmbH
Am pharmapark, 06861 Dessau-Rosslau, Allemagne
Vient d’être racheté par CEVA, 2019 [16]

· Médicament : PREGMAGON – Application intramusculaire ou sous-cutanée
(Vache – Truie – Brebis)
Origine de l’eCG : Europe [17]

› Sanofi Paster – Société mère : Sanofi · Un des leaders mondiaux des vaccins.
Sanofi Pasteur est détenu en copropriété avec Merck and Co.
Sanofi fait partie des laboratoires pharmaceutiques [18] tels que GSK, BMS, Novartis, AstraZeneca… ciblés par des mouvements contre la torture animale dans les labos [19].
Possède un élevage d’une soixantaine d’équidés en Ardèche pour la production des vaccins antirabiques (rage), antitétaniques (tétanos) & antivenins.

PDG de Sanofi : Paul Hudson (depuis le 1er septembre 2019)

Alizée DENIS, 24 novembre 2019

Galerie introuvable !

• Mieux les connaître pour mieux les combattre :

[1] eCG chez la chèvre : https://www.evolution-xy.fr/…/idele_2012_fiche_grc_pmsg6000…
[2] eCG chez la chèvre : https://studylibfr.com/…/le-traitement-hormonal-d-induction…
[3] eCG chez la chèvre & la brebis : https://www.sciencedirect.com/…/a…/abs/pii/S1297958903002145
[4] eCG chez la vache « laitière » : https://oatao.univ-toulouse.fr/11888/1/Saby_11888.pdf
[5] PG 600 chez la truie : http://www.ircp.anmv.anses.fr/rcp.aspx?NomMedicament=PG+600
[6] PG 600 et la truie : http://sante.public.lu/rcp/206.pdf
[7] eCG ches les lapines : https://www.l214.com/comm…/20190820-lapins-nueil-les-aubiers
[8] Viol procréatif sur la lapine : https://www.avicampus.fr/PDF/PDFlapin/IAlapin.pdf
[9] MSD : http://www.msd-tiergesundheit.de/ne…/PMSG_Stellungnahme.aspx
[10] Maîtrise de la reproduction chez les carnivores domestiques : http://roneo07.free.fr/4-MaitriseReproCn-fev09.pdf
[11] Superovulation : http://www2.vetagro-sup.fr/bib/fondoc/th_sout/dl.php…
[12] Production d’eCG en Argentie & Uruguay : https://dossier.tierschutzbund-zuerich.ch/…/production-of-p…
[13] Rayon de supermarché de cadavres de chevaux en provenance d’Amérique du sud : https://www.facebook.com/vincentau…/videos/10158260331613242
[14] IDT Biologika s’approvisionnerait eu Europe : https://idt-biologika.de/idt-biologika-to-purchase-pmsg-sol…
[15] Vidéo – Enquête de Welfarm : https://www.youtube.com/watch?v=Jf_HN4O8r28
[16] CEVA a acheté IDT Biologika : https://www.fusacq.com/…/ceva-finalise-l-acquisition-de-l-a…
[17] CEVA ne s’approvisionnerait plus en Amérique du Sud : http://www.cevavousrepond.com/
[18] De l’usine Comar à Sanofi : http://massystoric.fr/dossiers/1522330366.pdf
[19] Stop Huntingdon Animal Cruelty : http://www.animalrightsextremism.info/…/stop-huntingdon-an…/

• Autres infos :

· La réalité sur Terre : https://www.youtube.com/watch?v=LQRAfJyEsko
· Carte mondiale de la zoocriminalité : https://drive.google.com/open…
· Investigations de Animal Welfare Foundation : https://www.animal-welfare-foundation.org/…/p…/blood-farms-1
· Médicaments contenant de l’eCG : https://www.vetcompendium.be/fr/node/3506
· INRA – Production d’embryons & superovulation : https://www6.inra.fr/…/ver…/1/file/Prod_Anim_1995_8_4_06.pdf
· L’inertie coupable des laboratoires français, Sarah Finger (2018), Libération : https://www.liberation.fr/…/juments-saignees-et-avortees-l-…

Please follow and like us:
error