PLAIDOIRIE POUR DES MILLIARDS D’ESCLAVES SANS AVOCAT

« Une liberté qui s’emploie à nier la liberté doit être niée » Simone de Beauvoir


Nos alter ego animaux sont exclus du Droit, exclus de droits, en dehors des cadres que la conscience considère. Les martyres n’ont pas d’avocat dans ce Tribunal illégitime qui accueille les plaintes des assassins et met leurs opposants en accusation. L’effroi de leurs tortures est une liste sans fin de sévices aux blessures sévères. Aux reclus sur la Terre qui croupissent par milliers dans les camps d’agonie nous opposons ici et immédiatement l’impératif de l’Abolition. Que ce procès soit celui de l’élevage, père de tous les esclavages, et qu’il plante la fin de l’impunité esclavagiste par une légitime défense de la nature qui dit NON à l’écocide. Les peuples du monde se lèvent contre les législateurs qui permettent l’ hécatombe éternelle du nolocauste zoonimal. L’idéologie suprématiste du sapiens sapiens dite « humanisme » sera désormais combattue pour exercice de barbarie spéciste. Il faut pénétrer dans les élevages parce que ce sont des camps de concentration qui abandonnent hors de la vue des milliards d’esclaves d’engraissement. Et face aux cages, il faut ouvrir les camps de la mort pour ensauvager les évadé.es.

Abolissons universellement l’élevage parce que l’élevage tue des centaines de millions d’individu.es uniques chaque jour.

Parce que l’élevage fait naître pour tuer des centaines de millions d’individu.es uniques chaque jour.

Parce que l’élevage torture par la séquestration des milliards d’individu.es uniques sur la Terre.

Abolissons universellement l’élevage parce que l’élevage cumule tout ce que la civilisation a commis en crimes.

Parce que l’élevage n’élève que les génocides

Parce que l’élevage est une boucherie

Parce que l’élevage assassine l’avenir du peuple humain

Parce que l’élevage est un totalitarisme invisibilisé de la pensée

L’élevage est un effroi

Parce qu’on ne peut restituer sa réalité que par des hurlements d’effroi

Parce que l’élevage est hors la Loi:

Article 521-1 du Code pénal« Le fait, publiquement ou non, d’exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende. »L’ÉLEVAGE NE RESPECTE PAS L’ARTICLE 521-1 DU CODE PÉNAL !· Article R 654-1 du Code Pénal« Hors le cas prévu par l’article 511-1, le fait, sans nécessité, publiquement ou non, d’exercer volontairement des mauvais traitements envers un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 4e classe. »L’ÉLEVAGE NE RESPECTE PAS L’ARTICLE R654-1 DU CODE PÉNAL !· Article R 655-1 du Code Pénal« Le fait, sans nécessité, publiquement ou non, de donner volontairement la mort à un animal domestique ou apprivoisé ou tenu en captivité est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la 5e classe.La récidive de la contravention prévue au présent article est réprimée conformément à l’article 132-11. »L’ÉLEVAGE NE RESPECTE PAS L’ARTICLE R655-1 DU CODE PÉNAL !

Parce que l’élevage est le premier coupable qui dérègle le climat

Parce ce que l’élevage est un écolocauste

Parce que l’élevage produit de la merde empoisonnée

Parce que l’élevage est un crime nataliste

Parce que l’insémination est un viol

Parce que l’élevage c’est l’enlèvement des enfants

Parce que le crime eugéniste est constitutif de l’élevage

Parce que l’élevage est un crime de prolifération et de concentration

Parce que l’élevage affame le monde

Parce que l’élevage accapare 80 % des terres cultivables de la Terre

Parce que l’élevage est un zoocide cyclique et circulaire producteur et consommateur d’holocauste

Parce que l’élevage agonise des peuples pour produire des cadavres

Parce que l’élevage est le nécrophage de la culture zoophage

Parce que la viande était un être émotif qui voulait vivre

Parce que l’élevage est l’exercice de la torture

Parce que l’élevage assassine les esclaves de chair et tue les animaux libres

Parce que l’élevage est la matrice à l’invention de l’esclavage humain, de la Shoah et l’enfermement punitif.

Parce que l’élevage est le Pire de l’éthique

Parce que l’élevage prive l’humain des richesses de la diversité des espèces

Parce que l’élevage est un crime sanitaire

Parce que l’élevage travaille contre l’intérêt général

Parce que l’élevage tue les paysans

Parce que les animaux existent

Parce que les autres animaux appartiennent à la nature et non à l’éleveur

Parce que éleveur de douleur est un crime et ne saurait faire figure de profession

Parce qu’il faut aller dans les fermes qui font intrusions dans le corps des victimes et que ne pas délivrer ces esclaves est une non- assistance à personne en danger, encagée, enfermée . Habitant.es de la Terre, nous avons un devoir d’ingérence dans le privé des propriétés où s’exercent l’appropriation d’autrui. Les cadenas ne se respectent pas quand ils enferment des personnes. Les justes se doivent d’entraver des pratiques liberticides.

Parce que l’élevage est liberticide

Parce qu’un bébé cochon est en train de souffrir le crâne cassé par un éleveur

Abolissons l’élevage parce que l’élevage est une Intrusion à l’Intégrité animale. Et au regard de nos interdépendances, rappelant que le sapiens sapiens est une espèce sur plus de 20 millions, nous réitérons le droit de la nature et de ses espèces vivantes. Les espèces esclavagisées et mutantisées par l’élevage ne sauraient être des exceptions aux Droits internationaux. Les multinationales sont actuellement reconnues comme des personnes morales quand des personnes sont elles au statut juridique de « meuble ».

En première modalité d’abolition nous priorisons l’abrogation du crime nataliste par l’interdiction du viol procréatif. Afin de tarir les fleuves de sang des abattoirs, il s’agit d’illégaliser l’intervention inséminatrice. Les femelles animales doivent cesser de subir les pénétrations sexuelles des éleveurs. Les femelles doivent quitter les traitements réservés aux machines.Une personne ne saurait être un outil de production, ni son produit.

Nous exigeons de toute urgence la dissolution de la FNSEA comme organisation criminelle détournant l’argent public aux fins d’assassiner animaux et humanimaux , commercialisant pesticides, nicotinoïdes, antibiotiques et autres agents létaux.

Parce que l’élevage est un zoocide industrialisé, parce que l’élevage est un holocauste mondialisé

Nous demandons la reconnaissance de son crime auprès de la cours pénale internationale. Au nom de la survie des peuples du monde nous imposons solennellement la reconnaissance de l’élevage comme crime de civilisation et son abolition immédiate et universelle.

Enfin, qu’il soit dit avant que la langue s’achève que si l’éthique pouvait se mesurer en lot de souffrances, l’extinction du sapiens sapiens est moins pire que la pérennité de l’élevage car l’extinction d’une espèce n’est rien au regard de sa perpétuelle extermination par holocauste nataliste.

C’est alors que comme ultime sursaut de paix nous implorons la rapide abolition de l’élevage pour éviter la fin de la civilisation humaine .

Solveig HALLOIN

Devant le Tribunal d’injustice d’Evreux, des terrien.nes qui luttent pour une suite à l’Histoire , 20 septembre 2019

Plaidoirie pour des milliards d’esclaves sans avocat

Et pour abolir l’élevage, libérons les esclaves !

Please follow and like us:
error